L'Hermine

Michel Racine est un Président de Cour d’Assises redouté. Aussi dur avec lui qu’avec les autres, on l’appelle « le Président à deux chiffres ». Avec lui, on en prend toujours pour plus de dix ans. Tout bascule le jour où Racine retrouve Ditte Lorensen-Coteret. Elle fait partie du jury qui va devoir juger un homme accusé d’homicide. Six ans auparavant, Racine a aimé cette femme. Presque en secret. Peut-être la seule femme qu’il ait jamais aimée.

Tomáš Pilat


« Même un magistrat est un homme qui a besoin d’amour. Il décide de la vie des autres, souvent pour de longues périodes, mais parfois il ne sait pas quoi faire pour être heureux. Du moins, Michel Racine, le personnage du film L’Hermine est comme ça. Et tout au long du film nous le suivons, nous sympathisons avec lui et voulons le conseiller puisque nous savons quelque chose qu’il ignore. Nous avons envie de lui tendre la main et le pousser un petit peu. Même si nous n’avons aucun droit de le faire. Seulement, nous nous sentons proches de lui. L’acteur Michel Racine y doit être pour quelque chose et le réalisateur Christian Vincent également. Ce film parle de la vie. Et en plus, dans l’univers des salles d’audience.

Christian Vincent
2014 / France
98 min / français
Sous-titres anglais, tchèque

Avec
Michaël Abiteboul, Floriane Potiez, Sidse Babett Knudsen, Fabrice Luchini, Marie Rivière

Film vybral Tomáš Pilát, Český rozhlas Vltava / Film choisi par Tomáš Pilát, Český rozhlas Vltava

César 2016 Sidse Babett Knudsen, Mostra de Venise 2015, Mostra de Venise 2015, Karlovy Vary 2016, CoLCoA 2016

Praha

25.11. / 21:00 /
27.11. / 15:30 /